Les aînés n’ont pas peur de bouger… quand on leur en donne l’occasion

Les aînés n’ont pas peur de bouger… quand on leur en donne l’occasion

00

CARDIO. Musique disco, entraîneurs dynamiques et température idyllique, tout était réuni pour inciter les locataires de la Résidence Memphrémagog (rue Merry) à délier leurs muscles et faire quelques pas de danse, le 20 mai dernier… en direct de leur balcon.

Sachant fort bien que plusieurs aînés sont particulièrement isolés depuis le début de la crise du coronavirus, l’organisme le Book humanitaire (Sherbrooke) et l’entreprise Cardio Plein Air ont uni leurs ressources pour aller égayer des résidences pour aînés de la région.

Depuis un mois environ, ils trimballent leurs haut-parleurs et leur brigade d’une dizaine de personnes (et même une mascotte) pour offrir des séances de cardio animées, et ce, de façon bénévole.

00


Jusqu’à maintenant, sept résidences ont été visitées.«On prend tous plaisir à participer à ces séances, et je crois que les aînés apprécient également l’initiative», estime l’entraîneur de Cardio Plein Air, Dany-Pier Bernier.

«Notre organisme faisait déjà des appels de suivi auprès des gens âgés, afin de vérifier leur état de santé et moral. On a constaté que plusieurs souffraient de la solitude», ajoute la représentante du Book humanitaire, Johanne Bourgault.

«Je connaissais déjà Dany-Pier, alors je n’ai pas eu de difficulté à le convaincre d’embarquer dans cette aventure. Tout ce qu’on souhaitait, c’était de briser un peu leur routine», précise-t-elle.

Et à voir tous les visages souriants sur les différents balcons, on peut affirmer que l’objectif est atteint.

Crédit : Patrick Turdeau

Cliquez ici pour voir l'artcile original