00000000000000000000Le pouvoir du jardinage
Le jardinage est une passion des plus communes chez les aînés. L'autosuffisance alimentaire est ancrée dans leurs valeurs depuis leur enfance : ils ont vu leurs parents prendre soin du jardin, puis ont participé à son entretien ainsi qu'à la récolte des légumes, ils ont intégré ces activités dans leur quotidien, dans leur mode de vie. 

Une étude réalisée dans une résidence pour aînés en Finlande a établi une corrélation entre le bien-être et la participation à des activités de jardinage. L'étude explique que les participants aux activités de jardinage ont démontré beaucoup plus de joie dans leur quotidien. Parmi les changements majeurs observés, citons une plus grande autonomie, un sentiment de contrôle, une identité réaffirmée en plus d'un sentiment accru d'appartenance à un groupe, brisant l'isolement et la solitude souvent ressentis en centre d'hébergement (Stoneham et Thoday, 1996).

Prendre soin de quelque chose de vivant, en l'occurrence des plantes, permet aux aînés de se sentir utiles et valorisés; cela leur redonne du pouvoir! De plus, une personne avec de l'expérience en jardinage sera consultée par ses pairs, ce qui renforcera son estime personnelle. 

Mentionnons aussi que les plantes peuvent, par leur odeur et leur apparence, déclencher des souvenirs agréables. En jardinant, une personne est ainsi apaisée, se crée de nouveaux souvenirs et donne un sens nouveau à sa vie, le tout en expérimentant des sentiments heureux (Browne, 1992; Lewis, 1996). 

Finalement, l'étude souligne qu'en intégrant le jardinage à leur quotidien, les aînés pourront comparer leurs plantes, échanger sur le sujet et ainsi retrouver un rôle dans leur milieu de vie.

Le jardinage est donc une activité de socialisation, de réminiscence et de valorisation... Alors qu'attendez-vous pour jardiner?

 

-Marie-France Dozois, propriétaire, CDS Boutique.